Année 2013/2014

Le projet cette année s’articule autour de la Poésie numérique et en particulier du Haïku.

Le haïku est une forme poétique très codifiée d’origine japonaise, visant à dire l’évanescence des choses. Le haïku donne une notion de saison, et comporte une césure. La déclinaison occidentale des haïkus prend la forme d’un tercet de trois vers de cinq, sept et cinq syllabes.

« Haïku : le plus petit poème
du monde, pas plus long qu’une
respiration, pour saisir une émotion.
Superposez trois vers en 17 syllabes
au total. Faites-les trotter sur 5, 7, 5 pieds »

Le projet 

Septembre 2013 :

Premièrement, les élèves de la 6èB ont étudié en classe les haïkus de grands poètes japonais tels que Issa ou Bashô.

“Un haïku c’est simplement ce qui se passe en cet endroit-ci, à ce moment-ci.” Bashô (1644-1694)

Ne possédant rien

Comme mon cœur est léger

Comme l’air est frais.

                                                               Issa

Ils ont ensuite « twitté » à leur tour des haïkus de leur propre création, sur le compte Twitter de la classe média (@media6C33), et participé au Concours twit’haïku 64 (voir article ici)

twit'haïku 64

Les 6èB ont participé dans la catégorie Collège. Le règlement prévoyait l’envoi de 3 haïkus seulement par classe.

Chaque élève de la classe a lu et publié son poème sur le compte twitter de la classe (@media6C33). Après lecture de tous les haïkus, délibérations et votes voici les 3 haïkus que nous avons envoyés pour le concours :

L’enfant fait un somme
Plus jamais elle n’aura froid
Maudites allumettes.

Dans la nuit glacée
un lapin désespéré
s’en alla skier.

Il vient d’arriver
le grand loup blanc en colère
dans le désert jaune.

Nous attendons avec impatience de connaître les résultats qui devrait s’afficher ici.

Octobre-Novembre 2013 :

Dans un second temps, les élèves de la 6èB ont ouvert un compte Babytwit afin d’échanger des haïkus sur le thème de la ville, du quartier de Floirac et Bouliac avec les élèves de Mme Souleille ; c’est à dire la classe de CM1 de l’école primaire Pierre et Marie Curie de Floirac. L’objectif est de créer un beau projet de territoire sur le bas-Floirac mais aussi un projet de liaison inter-cycle (Cycle3 / Collège)

Pour ce faire, les élèves de Cm1 envoient des photographies de la ville de Floirac en réponse aux haïkus proposés par les élèves de 6èB et inversement. Ces photos ont été faites par les élèves de CM1, ce sont donc des images libres de droits. Cela permet la diffusion des photographies en même temps que les haïkus, via Babytwit, tout en respectant la législation relative à la propriété intellectuelle.

Ces productions sont visibles sur BabyTwit le site de micro-blogue, dédié à l’école primaire, qui a été choisi pour le projet.

Le compte des CM1 sur Babytwit : @cm1curie
Le compte des 6èB sur Babytwit : @mandelanews

baby-tw-haiku

 

Décembre 2013 :

Les enseignantes ont été invitées à présenter notre projet aux Boussoles du numérique le Mercredi 11 décembre 2013

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s